Aigles d’Acier, Aigles de Plumes

Ioann est fauconnier et aussi passionné d’aviation, il a tissé des liens au fil des meetings aériens et m’a convié pour capturer les images de la rencontre entre les oiseaux de proie, avions de chasse et le personnel qui fait que tout cela fonctionne.

Nous sommes allés par deux belles journées ensoleillées sur le terrain de la Base Aérienne d’Ochey (BA133), la première journée a été principalement la découverte du comportement des oiseaux en présence de leur réplique d’acier, la seconde plus basée sur le portrait avec la participation de personnel navigant en tenue.

Lire la suite de « Aigles d’Acier, Aigles de Plumes »

Cyanotype

Alors que le numérique permet une reproduction à l’identique d’une image, je m’essai à l’imprédictibilité de résultats obtenu par la pratique photographique faite de façon expérimentale tel qu’à ses débuts. Je vous présente un procédé de tirage alternatif par contact publié en 1842 par l’astronome Sir John Hershell. Beaucoup des premiers inventeurs avaient concentrés leurs recherches sur la photosensibilité des Sels d’Argent. Cependant, Hershell mit a profit ses vastes connaissances dans l’exploitation de nouveaux axes de recherche pour aboutir à un procédé utilisant comme sensibilisateur deux simples composés du fer. Le procédé donne une image couleur bleu de Prusse, il fut baptisé « Cyanotype ».
Lire la suite de « Cyanotype »

Trichromie

Essai de Trichromie

Tout d’abord, qu’est-ce que la Trichromie ?
C’est un principe permettant de restituer les couleurs à partir de 3 couleurs primaires.
Procédé découvert au XIXème siècle par Charles Cros et Louis Ducos du Hauron dont voici la mise en application.


Photographie d'Agen prise en 1877 par Louis Ducos du Hauron
Photographie d’Agen prise en 1877 par Louis Ducos du Hauron
Cette technique a été utilisé pour une série de photographies couleurs réalisées dans l’Empire Russe du début du XXéme siécle est visible sur l’excellent site Boston Big Picture.

edit (19/11/2014): plus de détails sur le travail de Sergei Mikhailovich Prokudin-Gorskii sur cette page (merci Luc)

Lire la suite de « Essai de Trichromie »

Anneau de lumière

ça fait un moment déjà que je voulais m'attaquer à la construction d'un anneau de lumière (ring light) afin d'ajouter cet accessoire à ma panoplie de lumière studio.

Un ring light a la particularité d'éclairer dans l'axe de l'objectif, réduisant les ombres. La déclinaison portative le flash annulaire (ring flash) est notamment utilisé comme lumière de complément en éclairage beauté ou pour la macro car il permet un éclairage au plus près du sujet.

Dans ce cas précis l'objectif était de construire une lumière annulaire de grande taille pour une utilisation en lumière principale pour du portrait et obtenir un reflet spéculaire caractéristique dans les yeux du sujet.

matériel :
contre plaqué 120x80 : 19 €
ampoules 15W :  12 * 5 € = 60 €
douilles E27 x 20  = 12 €
fil électrique 

outils:
1 clou
fil 
grande règle
équerre
pinces
scie sauteuse
perceuse

Pour être tout à fait honnête à la base j'avais prévu de faire une armature en fil de fer mais ça manquait singulièrement de rigidité, je me suis donc rabattu sur un portique en bois.

un peu de traçage pour commencer, après avoir trouvé le centre de la planche, j'y ai planté un clou grâce auquel, j'ai dessiné à l'aide d'une ficelle et d'un crayon un cercle de 80cm de diamètre. Ensuite le cercle intérieur d'environ 60cm de diamètre. Ensuite en prenant appuis sur le clou central et avec l'aide d'une équerre, j'ai préparer la répartition des douilles. Sur une équerre standard décole il y a 3 angles : 90°, 60°, 30°. Pour avoir une bonne densité de lumière j'ai choisi la répartition de 12 ampoules : 12 x 30° = 360°.

Ensuite pas mal de découpes, puis installation des douilles et câblage. J'ai opté pour des douilles avec 2 entrées et 2 sorties, ce qui a facilité le montage en parallèle. Au début j'avais laissé un pan de bois comme support mais au final à cause de la taille réduite, j'ai trouvé ça inutile et je l'ai enlevé pour ne garder que le cercle. et voici le montage équipé de ses 12 ampoules. Il est fixé à l'aide de 2 pinces sur 2 pieds de studio.
si des choses ne sont pas claires n'hésitez pas à me le signaler, j'enrichirai cet article. Il y a quelques exemples d'illustration dans la galerie en dessous.

Cinéma abandonné

Un ancien cinéma à Montbazens. Premier essai urbex, initié par 2 autresNancéens faisant partis du voyage.

Malheureusement la salle principale a été presque entièrement vidée et présente peu d’interêt, en revanche la cabine de projection est toujours équipée de ses 2 projecteurs.

Il y reste aussi un petit banc de montage et quelques bobines. Nostalgie de la celluloide 35mm….

error: merci de ne pas voler les images :)