Sombres portraits

librement inspiré du travail de Paolo Roversi, j’ai réalisé une série de portraits à la chambre 8×10.

Le contexte de prise de vue est assez contraignant : pose longue, éclairage continu et sans vêtement. Une des satisfaction de ce projet est de convaincre que les photos réalisées sont à la hauteur du risque pris par le modèle qui est en position d’inconfort et de vulnérabilité.

J’ai utilisé du papier orthochromatique à la prise de vue pour un rendu contrasté et une ambiance très sombre.

Je(ux) de Miroir

Cette série de portraits est réalisée à la chambre 4×5 sur du papier direct positif, le développement des images se fait au fur et à mesure de la séance et l’image produite est inversée comme celle d’un miroir.

Je suis venu à cette pratique en suivant ma recherche d’un rendu à la fois interprétatif et organique. Chaque image est unique, à l’image des personnes photographiées. Mon intervention se limite à la mise en lumière et la personne photographiée assiste à la révélation de l’image.

La rencontre entre la personne physique et son image est tout aussi intéressante que la prise de vue et permet une dynamique assez ludique sur l’image de soi.

error: merci de ne pas voler les images :)