Sombres portraits

librement inspiré du travail de Paolo Roversi, j’ai réalisé une série de portraits à la chambre 8×10.

J’ai utilisé du papier orthochromatique à la prise de vue pour un rendu contrasté et une ambiance très sombre.

Souvenirs côtiers

Originaire de la région, j’ai passé mon enfance dans le Pas-de-Calais. Jusqu’à l’âge de 10 ans, la sortie à la plage était une activité régulière. Le retour sur la côte d’opale a été comme un voyage dans le temps. Souvenirs diffus de vent, de grand espaces, de jeux d’enfant et aussi de solitude.

La photographie a ceci de commun avec le souvenir que l’on ne retient qu’un point de vue, sa vision d’un événement. En revanche le souvenir est plus complet, intégrant le son, les odeurs, les sensations mais tout cela est très malléable dans le temps.

Les images présentées sont issues de déambulation sur ce bord de mer à la recherche de ses impressions enfouies. L’utilisation d’un sténopé artisanal m’a aider à la réalisation d’images intemporelles.

Yaël Paris – 2019

Cette série fait parti d’un projet du collectif [Collimateurs]

Errances Nocturnes

[…] Le jour me fatigue et m’ennuie. Il est brutal et bruyant. Je me lève avec peine, je m’habille avec lassitude, je sors avec regret, et chaque pas, chaque mouvement, chaque geste, chaque parole, chaque pensée me fatigue comme si je soulevais un écrasant fardeau. Mais quand le soleil baisse, une joie confuse, une joie de tout mon corps m’envahit. Je m’éveille, je m’anime. A mesure que l’ombre grandit, je me sens tout autre, plus jeune, plus fort, plus alerte, plus heureux. Je la regarde s’épaissir la grande ombre douce tombée du ciel : elle noie la ville, comme une onde insaisissable et impénétrable, elle cache, efface, détruit les couleurs, les formes, étreint les maisons, les êtres, les monuments de son imperceptible toucher. […]

 

Guy de Maupassant

Je(ux) de Miroir

Cette série de portraits est réalisée à la chambre 4×5 sur du papier direct positif, le développement des images se fait au fur et à mesure de la séance et l’image produite est inversée comme celle d’un miroir.

Je suis venu à cette pratique en suivant ma recherche d’un rendu à la fois interprétatif et organique. Chaque image est unique, à l’image des personnes photographiées. Mon intervention se limite à la mise en lumière et la personne photographiée assiste à la révélation de l’image.

La rencontre entre la personne physique et son image est tout aussi intéressante que la prise de vue et permet une dynamique assez ludique sur l’image de soi.

Tattoos Trichromes

Ici sont rassemblés une série de portraits de tatouées réalisée en trichromie.

Cette technique permet de faire des images couleurs à partir de film noir et blanc.

La nécessité de faire plusieurs prises de vue ajoute une étrangeté ou une dimension temporelle aux images.

Courbes ²

Quels sont les corps que l’on doit montrer et comment convient-il de les représenter ?

 

Notre espace visuel est saturé d’images stéréotypées avec des corps jeunes, minces à l’extrême, retouchés jusqu’à en perdre leur humanité.

Les corps ici sont vrais, il n’y a pas de critère d’exclusion mais l’envie de montrer une diversité de corps et les changements que celui ci peut subir au travers des événements de la vie, heureux ou malheureux, qui altèrent notre corps en même temps qu’ils forgent notre psychologie.

error: merci de ne pas voler les images :)